Jiang Rong (pseudonyme) est né en 1946 dans une famille de militaires. En 1967, il est volontaire pour aller vivre en Mongolie intérieure. En 1978, il retourne à Pékin pour achever ses études et enseigne aujourd’hui les sciences politiques et sociales. Comme son héros Chen Zhen, Jiang Rong a passé onze ans sur la steppe pendant la Révolution culturelle en compagnie des Mongols et des loups. Sa découverte de cette nature sauvage, du mode de vie des Mongols et de leur histoire n’a pas cessé de l’obséder depuis trente ans. Il a mis presque six ans à écrire Le Totem du loup, tirant de son expérience la matière de son récit. C’est ce qui donne à son roman toute sa force, sa richesse et son authenticité.



Jiang Rong sur la steppe en 2007 - D.R